08 octobre 2010

Etre une femme??

femmeVoilà ma question existentielle du jour...

C'est quoi au juste être une femme? C'est quoi notre rôle en fait? Dans le couple, dans la famille etc...

J'ai la méchante impression d'avoir toujours oublié d'exister... en fait à force de tout donner aux autres je m'aperçois que je me suis oubliée moi-même...

Enfant j'étais une élève modèle, je travaillais bien à l'école, je faisais tout ce qu'on me disais sans broncher, toujours prête à aider les autres j'allais très souvent vers le plus faible.

Ado j'étais effacée, toujours peur de déranger, jamais un souci je faisais encore et toujours ce qu'on attendait de moi. La féminité? Pas pour moi... être la plus discrète possible et se fondre dans la masse. Lorsque quelqu'un s'intéressait à moi je cherchais le truc qui clochait... pourquoi moi?

Et ensuite je suis passée de fille de à femme de... voilà je suis un objet dont on transfère la propriété. J'essayais d'être au petit soin, prévenante, je réfléchissais à ce qui pourrait faire plaisir, rendre service, aider, être là, ça me parait logique tout ça. Puis ensuite Maman, j'ai pris un congé parental pour être entièrement là pour eux... grave erreur... à la maison = s'occuper de tout et c'est normal. Normal... je déteste ce mot.

30 ans... la moitié de ma vie à aider les autres. J'ai soif d'attention, de discussion, de tendresse, j'aimerai qu'on m'aime pour moi, pour ce que je suis. Comment se sent-on femme? Dans le regard de l'autre on se sent belle non? J'ai pris le partie d'essayer d'être femme pour moi. Quand je suis au step, je me sens libre, je me sens bien, la musique, les pas, ça tourne, je m'envole. A 30 ans j'ai mis des jupes, je me suis maquillée, j'ai perdu 10 kg, je me sentais enfin MOI... Mais il est aussi essentiel pour moi de me sentir utile et de voir dans les yeux des autres, dans les paroles, dans les gestes, que je compte pour quelqu'un, que je ne suis pas seule. J'aime parler avec vous, j'aime partager, grâce à vous je me sens moins seule, moins bizarre avec mes idées. Le bien, le mal je ne connais pas, pour moi tout est partage, on n'est pas obligé d'avoir les mêmes idées, personne n'a tort ou raison, c'est ça que je trouve enrichissant. Je pense que si on se donne la liberté et le droit de ressentir, de laisser place à l'"humain", alors on peut être à l'écoute de l'autre et vivre tout simplement. Se poser, ressentir l'autre.... dans ses joies, ses peines, son vécu, des douleurs... ressentir et être là. Ne pas voir tout en fonction de soi, écouter l'autre lorsqu'il exprime un sentiment et surtout, surtout ne jamais douter. Quand je dis j'ai mal... PERSONNE ne peut dire que ça n'est pas vrai. On ne doit jamais douter de ce que dit l'autre puisqu'il exprime par là son propre ressenti...

Grâce à vous je me donne le droit d'exister.

Mimine, en lisant ton billet j'ai eu un électrochoc.... moi aussi on m'a demandé il y a un an ce que j'aimais, ce que je faisais... et je suis restais comme une c*nn* à ne pas savoir quoi répondre. J'avais les passe-temps des autres, j'étais là pour mes enfants, pour les autres... mais moi??

La question qui me hante aujourd'hui... c'est quoi être une femme? on sert à quoi? dans le couple, dans la famille? Doit-on toujours être là pour les autres, à faire passer tout le monde avant? Se faire belle pourquoi??

Aujourd'hui je me sens moche... je n'ai pas mis de jupe depuis X temps, j'ai repris du poids, je me force à me bichonner et pourtant ça me fait tant de bien mais je me dis à quoi bon?

C'était Coline en direct du bord de la fenêtre.... ne vous inquiétez pas.... j'suis au rez de chaussée ^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

Posté par Coline Kifouine à 16:35 - Chronique d'une trentenaire - Commentaires [ 15] - Permalien [ #]
Tags :

Commentaires

    Souvent tes messages me font mourir de rire mais je ne peux pas les commenter car je ressens bien les 30 ans que j 'ai de plus que toi!!!!!!mais là ,plus de différence ,je suis toi .j'ai vécu plus de 30 ans pour lui (ce qui est drôle ,c'est qu'il vivait pour moi )et maintenant je ne sais plus faire .je ne reconnais pas mes envies ,j'aurais du mal à faire une liste de mes goûts mais je progresse puisque je le reconnais;Hein ,qu'en penses-tu ?
    Je voulais te dire que je t'apprécie beaucoup et qu'il ne faut pas douter de toi .Grosses bises

    Posté par Elyane, 08 octobre 2010 à 20:46
  • Avant de cliquer sur le lien de ton blog, je me suis dis "tient est ce que Coline aura le même état d'esprit que moi aujourd'hui?" et puis j'ai lu...je pense que tu dois être ma jumelle virtuelle ^^

    Posté par sylvie, 08 octobre 2010 à 21:23
  • Avant de cliquer sur le lien de ton blog, je me suis dis "tient est ce que Coline aura le même état d'esprit que moi aujourd'hui?" et puis j'ai lu...je pense que tu dois être ma jumelle virtuelle ^^

    Posté par sylvie, 08 octobre 2010 à 21:23
  • Avant de cliquer sur le lien de ton blog, je me suis dis "tient est ce que Coline aura le même état d'esprit que moi aujourd'hui?" et puis j'ai lu...je pense que tu dois être ma jumelle virtuelle ^^

    Posté par sylvie, 08 octobre 2010 à 21:23
  • Ma bichounette,
    Je ne peux pas répondre à tes questions éxistencielles car je me pose les mêmes. Etant femme de, maman de (et de 3) et ass mat (qui bosse à la maison en faisant son ménage, son linge etc) ...
    Je vais donc essayer de présenter ce que j'en pense de mon mieux ...
    Je pars du principe que notre rôle et de faire de notre mieux avec ce qu'on a, ce qu'on est, ce qu'on a vécu. Essayer d'être une bonne femme, une bonne mère, mais en gardant à l'ésprit de rester soi même pour être une femme, un être à part entière. Continuer à se faire NOS petits plaisirs même si ils ne sont pas partagés par les notres. Les boutiques, le coiffeur, les jupettes c'est bien mais aussi être une femme : jacasser avec ses cops, se faire les ongles au lieu du repassage, parler au tel pendant des heures même si ça fait gueuler chéri parce que pendant ce temps à on fait pas la bouffe ou parce qu'il trouve ça dément de quitter sa copine à 19 heures et de passer une heure avec elle le soir même sur le net ou au téléphone ...
    Je pense être une bonne mère même si il y a forcement meilleure, je pense être une bonne femme, même si il y a surement aussi bien meilleure. Je me suis oublié pendant très longtemps et avoue ne pas m'être encore totalement trouvé mais cette psy avec sa liste m'a aidé et grace à elle je suis capable de savoir que je pense avoir trouvé ma place dans ma vie de mère, de femme de et de femme tout court .... Je sais dorenavant ce que j'aime, ce que j'aime pas et tout ça m'aide à trouver MA place, MES palces, celles de femme, de femme de et de maman.
    Charabia.com c'était les pensées de Mimine en espérant que t'as pas sauté du bord de ta fenêtre parce qu'ils ont lancé l'arrosage automatique, la pelouse est trempée tu vas pas aimer !!!
    Chte beusouilles
    Mimine

    Posté par Mimine, 08 octobre 2010 à 21:45
  • J'ai aussi 30 ans de plus que toi et parfois je me pose encore les mêmes questions..

    Posté par heure-bleue, 08 octobre 2010 à 21:55
  • Je dis ça comme ça, avec une expérience en la matière bien moins bonne que la tienne (bah vui j'ai moins expérimenté la vie que toi ^^) mais je me demande si la question importante ce n'est pas avant tout : Qu'est-ce que c'est qu'être Toi ? Qu'est-ce que ça signifie d'être Coline ? Qu'est-ce que ça implique ? Etre une femme, c'est seulement une petite facette de ce que tu es Toi toute entière... enfin je ne pense pas être très utile en te disant ça >_<

    Posté par Sahyuri, 08 octobre 2010 à 22:56
  • j'ai trouvé difficile dans ma vie d'être plein de choses à la fois et aujourd'hui, j'apprécie d'être tout simplement moi.

    Posté par Saperli, 09 octobre 2010 à 00:14
  • j'ai trouvé difficile dans ma vie d'être plein de choses à la fois et aujourd'hui, j'apprécie d'être tout simplement moi.

    Posté par Saperli, 09 octobre 2010 à 00:14
  • j'ai trouvé difficile dans ma vie d'être plein de choses à la fois et aujourd'hui, j'apprécie d'être tout simplement moi.

    Posté par Saperli, 09 octobre 2010 à 00:14
  • Bon apparemment nous en sommes toutes au même point, que ce soit à 30 ou à 60 ans...
    Je rejoins complétement Mimine: Coline avant d'être la mère, l'épouse, c'est TOI. Tu dois dons prendre soin de toi, te faire plaisir, te chouchoutter et surtout t'écouter. Si tu es bien ta peau ce sera tout bénef non seulement pour toi mais aussi pour tes enfants et ton mari !
    Je te l'ai déjà dit mais je te le répéte: dans la vie on ne peut compter que sur une seule personne coline: soi même. Un jour tes enfants seront grands, ils seront des hommes avec leurs propres vies et seront fières d'avoir une maman qui aura sû rester femme ( j'entend par là personne à part entière ) et leur apprendre à rester eux mêmes...
    Bon, je ne sais pas si je suis très claire, il est tôt tout ça mais bon, tu auras saisi le propos je pense
    Bisous ma belle

    Posté par Laly, 09 octobre 2010 à 08:57
  • Je suis cette mère qui s'occupent de ses enfants, cette femme qui envoie un sms à son mari quand elle ne l'a pas vu le matin, je suis cette nounou qui va consoler le gros chagrin du matin, ou écouter la maman qui ne va pas bien, je suis la copine compatissante, je suis celle qui cuisine, qui repasse, qui soigne les bobos et tout ça avec le sourire ( forcé parfois, mais sourire quand même)
    C'est ça etre une femme...
    C'est faire que la vie de ceux qui nous entoure soit le plus rose possible.
    Je me suis peut être un peu perdue en chemin, je ne suis peut être pas celle que j'aurai voulu etre mais n'empeche que je suis reconnaissante d'avoir tout ce que j'ai et c'est celà qui fait de moi la femme que je suis.

    Posté par benki, 09 octobre 2010 à 18:25
  • Je suis cette mère qui s'occupent de ses enfants, cette femme qui envoie un sms à son mari quand elle ne l'a pas vu le matin, je suis cette nounou qui va consoler le gros chagrin du matin, ou écouter la maman qui ne va pas bien, je suis la copine compatissante, je suis celle qui cuisine, qui repasse, qui soigne les bobos et tout ça avec le sourire ( forcé parfois, mais sourire quand même)
    C'est ça etre une femme...
    C'est faire que la vie de ceux qui nous entoure soit le plus rose possible.
    Je me suis peut être un peu perdue en chemin, je ne suis peut être pas celle que j'aurai voulu etre mais n'empeche que je suis reconnaissante d'avoir tout ce que j'ai et c'est celà qui fait de moi la femme que je suis.

    Posté par benki, 09 octobre 2010 à 18:25
  • Rassures-toi, les hommes aussi peuvent se poser cette question et parfois en te lisant, j'ai eu l'impression de me voir dans ma jeunesse et s'il y a bien un mot que je n'utilise jamais, c'est "normal" car il ne veut rien dire à mes yeux.

    Sache en tout cas que tes amis "réels" et autres bloggeurs seront là pour te soutenir et avancer dans ton combat de tous les jours, n'est-ce pas tout le monde ???

    Posté par Ari, 09 octobre 2010 à 19:02
  • Oui Ari

    Posté par Laly, 10 octobre 2010 à 19:20

Poster un commentaire