31 mars 2010

L'envers du décor...

Ce weekend, j'ai travaillé! Et oui... un salon sur 3 jours, le truc qui vous épuise en moins de 2!

Préparation des caisses et du matos, chargement, déchargement, installation... déjà là vous êtes sur les rotules! Mais grand sourire et prête à accueillir le charmant visiteur qui passera devant votre stand en vous disant un grand bonjour... ouais ok, des comme ça ça ne court pas les rues, mais on garde le sourire quand même!

J'aime arriver dans ces grandes salles vides, avec juste les petits box installés... Des petites fourmis courent partout pour déballer, installer et que tout soit prêt à l'ouverture. On se connaît quasiment tous, on se voit 1 fois par an ou plusieurs fois en fonction des salons qu'on fait. C'est très agréable cette ambiance.

Moins drôle, on se rend compte chaque année qu'on en a laissé en cours de route... la "crise" aidant, et surtout les gens qui achètent tout fièrement à l'étranger parce que c'est moins cher... mais si c'est lus cher ici c'est qu'il y a une bonne raison... les charges, les diverses taxes, les charges... le système français en somme! Quand comprendront ils que s'ils n'achètent plus en France c'est directement leurs emplois qu'ils mettent en jeu... quelle tristesse!

En un rien de temps, tout est prêt... et les visiteurs arrivent... ou pas...

Et à la fin du salon... mouvement inverse... comme un film en accéléré... on remballe tout, on recharge, "à l'année prochaine" et tout redevient vide.

En général d'ailleurs on remballe très vite ^^. On voit ceux qui sont habitués, très organisés pour tout démonter... et les nouveaux qui pataugent.

Durant ce weekend j'avais mon petit crayon et mes petites feuilles pour pondre des billets tant que mes idées étaient chaudes ^^.... vous allez découvrir ça sous peu!

C'était Coline en direct de son canapé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Posté par Coline Kifouine à 20:54 - Chronique d'une trentenaire - Commentaires [ 2] - Permalien [ #]

Commentaires

  • oui acheter français, mais quand tu vois que les entreprises françaises qui ont dégagé un gros bénéfice en profitent pour licencier et partir à l'étranger, alors tu te sens quelque peu flouée, sans parler des salariés qui ont amélioré leur rendement, pour se retrouver pôleur !

    Posté par saperli, 01 avril 2010 à 09:31
  • Mais ce ne sont pas elles qui vont couler.... combien de petits artisans qui galèrent et qui font leur métier avec passion pour gagner encore moins que le rmi?... penser à ça aussi...

    Posté par Coline Kifouine, 01 avril 2010 à 09:33

Poster un commentaire