13 novembre 2012

Un pas après l'autre...

J'appréhendais fortement ce lundi de rentrée... premier jour sans job... sans enfant... et l'impression que le monde tourne sans moi.

 

Sensation bizarre.

Mais agréable. Agréablement bizarre.

 

Et ce matin du deuxème jour.... L'histoire est déjà différente. Je me lève à une heure correcte (parce que si je m'écoutais je passerai la journée au lit...) pour garder un rythme potable. Et je commence à comprendre ce que veut dire: "tourner en rond".

 

Oui vous savez tourner en rond... Le truc qui vous fait commencer 10000 trucs en même temps et zapper d'un truc à l'autre parce que vous n'arrivez pas à vous concentrer. Le truc qui occupe vos mains et vos pieds mais qui n'empêche pas votre cerveau de tourner. Tourner droit (sic)? Je ne sais pas. A l'envers? Oui ça c'est sûr.

 

Je me suis quand même canalisée le matin, à faire ma paperasse et tous les papiers. (Oui oui vous pouvez me féliciter! Allez allez, un peu plus que ça!).  Et puis toutes ces choses à faire quand vous êtes à la maison, histoire de vous donner bonne conscience: lancer une machine, changer les draps, passer l'aspi, laver, la vaisselle et un semblant de repas amélioré. Tout ce que j'aime. Et le pire c'est qu'on considère que c'est normal. Je déteste le normal. Je déteste la banalité. Je déteste l'ordinaire. Oui je sais, pourtant il y a quelques temps je vous assurais que je voulais juste une vie normal. Bah je suis une fille. Et les filles ça change tout le temps d'avis. C'est comme ça.

 

L'après-midi? Je comptais continuer le super ménage et puis mon fils m'a sorti une gentille phrase très machiste.... alors j'ai décidé de faire tout sauf ça.

 

femme menage

 

J'ai bossé sur un projet (héhé) ET j'ai regardé AMERICAN BEAUTY

 

J'aime tout: les personnages, la musique, l'histoire... trop vraie l'histoire. Les personnages sont bien choisis et tout ça fait bien réfléchir... j'aime la conclusion (mais la fin... petite larme).... et on peut l'interpréter de plusieurs manières je pense.
 
L'ordinaire... ça m'a fait réfléchir. Se sentir ordinaire... Sortir de l'ordinaire... Quand quelqu'un vous donne envie d'en sortir. C'est peut-être juste ça la clé. A méditer.
 
Et ces 2 petits personnages qui se sentent en complet décalage chacun de leur côté et qui finissent par se trouver. Et qui se poussent l'un l'autre à se sentir bien. Je craque.
 
Alors vous allez me dire, Coline il date de 1999 ce film tu as du retard! Bah oui que voulez-vous j'essaie de me rattraper, j'aime pas voir les trucs en même temps que tout le monde ^^! Et vous vous l'avez vu? Aimé?
 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Posté par Coline Kifouine à 17:42 - Chronique d'une trentenaire - Commentaires [ 3] - Permalien [ #]
Tags : , , , ,

Commentaires

  • Pas vu, alors que j'étais à la fac d'abglais à l'époque et que tout le monde ne parlait que de ça. J'aime pas faire comme les autres. Genre lancer un troisième rejeton à 33 ans alors que le numméor 2 a 4 ans. Genre à en vouloir un autre à presque 35 ans. Genre à acheter mon cadeau de Noyel en novembre pour ne l'utiliser qu'en avril.

    Et je ne l'ai toujours pas vu ce film. Toujours pas le temps. Et, à vrai dire, je l'avais oublié. Paraît que c'est génial. Un jour, peut-être. Ou pas.

    (Com' complètement décousu. Vais aller au yoga pour m'aérer tiens. Belle soirée à toi.) Bises

    Posté par Mimie, 13 novembre 2012 à 18:18
  • :)

    je me reconnais un peu
    dans cette situation
    que
    je
    déteste !
    là je fais court et pour cause "ordi/papa"
    pas pu voir vidéo et pour cause "ordi/papa"
    sur ce bonne nuit et bisous

    Posté par Michèle, 13 novembre 2012 à 21:07
  • Bonne journée. Bises

    Posté par patriarch, 14 novembre 2012 à 06:23

Poster un commentaire